Alimentation – moeurs – reproduction et poussins

Son alimentation.

 

 

 

La poule trouve seule dans son enclos une partie importante de sa nourriture : vers de terre, chenilles, herbes. Il est cependant nécessaire de compléter cette base alimentaire deux fois par jour, vers 8 heures du matin et vers 1 7 heures.

poule-pondeuse-fermiere-rousse-elevage

Le grain : ce peut être du blé, de l’avoine, de l’orge, du maïs concassé ou du riz de deuxième choix. Il est préférable de ne pas toujours donner les mêmes céréales, mais au contraire de les alterner. Il sera donné deux fois par jour, aux heures indiquées ci- dessus. Une poignée de grains par poule sera suffisante.

La verdure: A l’instar de la cage hamster, la poule aime beaucoup la verdure; on disposera donc dans le poulailler ou dans son enclos des feuilles de salade, de choux ou d’épinard en y ajoutant les épluchures de petits pois ou de pommes de terre.

Les granulés : il est sage d’avoir toujours à portée de la main une alimentation toute prête, en granulés. Elle servira les jours où vous manquerez de grains ou, en hiver, lorsque l’herbe est rare. Pour l’utilisation de ces granulés, il suffit de suivre les indications des laboratoires qui les ont mis au point (Sanders, Duquesne- Purina, etc.).

La boisson : la poule boit surtout le matin; il faut veiller à ce qu’elle ait toujours de l’eau très propre. Le récipient qui contient l’eau ne doit pas avoir de rebords trop hauts et il doit être posé à même le sol.

Ses mœurs.

La poule est grégaire et ses groupes s’organisent spontanément selon une hiérarchie très précise. Cette hiérarchie se fixe dans les tout premiers jours au cours de batailles individuelles entre poulets. Ces batailles peuvent être mortelles. Les vainqueurs ont le droit de donner des coups de bec aux vaincus et de manger avant eux. Le rang dans la société est perdu en cas de mutilation ou d’infirmité.

Seul, le coq est, en général, hors hiérarchie, mais s’il y en a plusieurs dans une basse-cour, le plus fort empêche les autres coqs d’exercer leur état. Le coq semble avoir un certain sens esthétique ; en effet, on a remarqué que si dans une bande on procure à une poule négligée par un coq un autre mâle, le nouveau venu l’ignore également.

Sa reproduction.

S’il n’est pas indispensable qu’une poule ait un’coq pour pondre des œufs, en revanche, la présence du coq est nécessaire pour qu’il y ait des poussins. Les poules pondent pratiquement toute l’année, mais les huit dixièmes de la ponte se situent entre le mois de janvier et le mois de juin. La période optima pour faire cocher et faire couver la poule se situe au printemps. Les poussins étant plus faciles à élever s’ils ont tous le même âge, il faudra prélever les œufs au fur et à mesure de la ponte et les conserver dans une boîte pleine de grains de blé ou d’avoine. La boîte sera placée dans une pièce fraîche, bien aérée et sans courants d’air.

Retournez les œufs tous les jours pour éviter que le jaune ne colle à la coquille. Choisissez de préférence des œufs de soixante à soixante-cinq grammes. Vous pouvez, au plus, garder les œufs une petite semaine et vous les mettrez tous ensemble sous la poule qui les a pondus.

Mais si vous avez plusieurs poules et si vous avez constaté que l’une d’elles est meilleure couveuse que les autres, c’est à elle que vous confierez les œufs, de douze à quinze, environ. Le nombre d’œufs mis à couver dépend évidemment de la taille de la poule. Installez-la sur un nid ou dans un panier garni de paille. Les poussins naîtront au bout de quarante et un jours.

A savoir : il est nécessaire d’obliger la poule à se lever au moins une fois par jour pour qu’elle se nourrisse, qu’elle boive, etc. Il suffit pour ce faire de disposer près du nid nourriture et boisson.

Le rythme de pondaison

Les poules pondent moins d’année en année. Le maximum est atteint dès la première année. La deuxième année, le nombre d’oeufs pondus est égal à 25 % des œufs pondus la première année et, la troisième année, la production est inférieure de 50 % à celle de la deuxième année. Par la suite, la pondaison continuera à diminuer, mais cette diminution se fera dans des proportions moins spectaculaires.

Les poussins.

L’élevage des poussins ne pose pas de grands problèmes. On devra seulement les élever si possible dans une boîte d’élevage et leur donner quelque temps une alimentation un peu particulière.

La boîte d’élevage elle sera différente selon que les poussins sont élevés entièrement dans le poulailler ou s’ils sont à l’extérieur, pendant la journée. Dans les deux cas, ses dimensions correspondront environ à un carré de cinquante-cinq centimètres de côté :

–              dans le poulailler, la boîte d’élevage ne possède pas de fond. Ses quatre côtés et le toit sont en grillage. Posez-la à même le sol, dans un endroit à l’abri des courants d’air;

–              à l’extérieur, le toit et trois des côtés de la boîte d’élevage seront prévus en bois, le quatrième côté sera en grillage. Elle sera également sans fond et posée à même le sol.

De toute manière, à l’heure où le soleil se couche, les poussins sont retirés de la boîte d’élevage et retournent passer la nuit cachés sous les ailes de la poule qui les a couvés.

La boîte d’élevage sera supprimée lorsque les poussins auront 1 mois 1/2.

La nourriture des poussins: elle est simple. Ils jeûnent le premier jour de leur existence.

Le deuxième jour, vous les nourrirez avec une très légère pâtée composée soit de jaune d’œuf dur écrasé et mélangé à des miettes de biscotte, soit de jaune d’œuf dur écrasé et mélangé à des orties hachées très fin. Puis vous leur donnerez trois fois par jour, le matin, à midi et à l’heure du coucher du soleil, du riz soufflé (à peine cuit) que vous alternerez avec des pâtées (jaune d’œuf-orties) ou avec du grain concassé. Le riz, la pâtée et le grain peuvent être remplacés par de la pâtée achetée toute préparée (pâtée 1″ âge, poussin jusqu’à 1 mois 1/2; pâtée 2’ âge, poussin jusqu’à 3 mois).

A 1 mois 1/2, la boîte d’élevage supprimée, les poussins commenceront à picorer herbes et vermisseaux dans le poulailler. A 3 mois, les pâtées seront supprimées et ils seront nourris comme les volailles adultes.